Des livres pour y voir clair

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les fautes d'orthographe coûtent des millions aux entreprises !

Les fautes d'orthographe coûtent des millions aux entreprises !

Saviez-vous que 90 % des e-mails envoyés par les entreprises à leurs clients contiennent au moins une faute d'orthographe ?

Un manque à gagner en termes d'image et de compréhension qui se chiffre à plusieurs millions. Un courrier électronique contenant des fautes peut être considéré, à tort, comme un spam.
Le destinataire ne le recevra alors jamais ou, croyant avoir affaire à un courrier indésirable, ne le lira pas !

En France 40% des élèves sortent de l'école primaire incapables de comprendre un texte simple !Â

A l'ère de l'informatique, d'aucuns ont cru que lecture, grammaire et orthographe n’étaient plus des sujets importants. Quelle erreur !

Dans la pratique, la grammaire n'est pas un sujet d'étude et de mémorisation. Son utilité est de faire comprendre ce qu'on lit et de ne plus faire de fautes gênantes.

C'est déjà pas mal !

Le manuel La grammaire comme vous aimeriez qu'on vous l'explique

Il fallait donc un manuel facile à utiliser, comportant des étapes graduelles et qui reprenne toutes les notions de base du sujet. Surtout celles qui, jamais vraiment maîtrisées à l'école primaire, entravent la compréhension des textes les plus simples.

Un apprenti, voire un employé, par ailleurs compétent, fait-il des fautes ?

Pas besoin de le renvoyer à l'école ! En quelques sessions individuellement supervisées, de telles personnes font des progrès surprenants.

Pourquoi ? Parce que ce manuel est le professeur ! Au cours d'une supervision discrète et experte, il leur suffit de lire les chapitres et de faire les exercices.

Vous cherchez un moyen simple de vous débarrasser des fautes gênantes qui nuisent à votre image de marque ?
Cette approche peut le faire avec des résultats le plus souvent spectaculaires !

Expérience concluante sur un groupe d'apprentis dans une entreprise de renom international
(
Référence sur demande, en écrivant à l'auteur au moyen de l'onglet contact)

Les maîtres d'apprentissage de cette grande usine se plaignent du fait que le nombre de fautes d'orthographe dans les rapports écrits de leurs apprentis rendent les communications très difficiles. Aussi, le défi consiste à tester s'il serait possible d'améliorer cette situation en garantissant les résultats ! C’est ainsi que, au petit matin, l'auteur du manuel se jette à l’eau … avec des résultats plutôt surprenants !

Le cours commençe par une dictée assez simple. Surprise ! l'expérimentateur est tout d’abord déçu en bien (comme on dit dans le canton de Vaud). C’est seulement en y regardant de plus près qu’apparaît la nature sournoise du problème. Si certains mécanismes semblent en place, on s’aperçoit vite qu’ils ne reposent sur aucune base solide.

En effet, au moment d’écrire spontanément, les choses se gâtent et les véritables lacunes apparaissent.

Un cours de grammaire à la vieille mode mais conçu pour le 21ème siècle !

Chaque apprenti reçoit son exemplaire du manuel, dans lequel la matière est entièrement consignée. On rend l’étudiant attentif au fait que ce manuel est le professeur. Le moniteur n'est là que pour l’assister, le débloquer au besoin, encourager ses progrès, etc. A la fin de chaque période, on collecte les exercices écrits.
Au cours de la période suivante chacun reçoit sa copie avec une instruction individualisée, selon les fautes observées. Avant de poursuivre, l’étudiant doit revoir à nouveau les passages concernés.

Surprenante découverte

Malgré cela, parfois les mêmes fautes réapparaissent. Que se passe-t-il ?

Il semble que l’école ait escamoté sa finalité la plus évidente, à savoir : lire, écrire, compter, avec l’intention de s’en servir ! L’épreuve passée, pourquoi se donner encore de la peine ?

Les maîtres d’apprentissage de l’entreprise confirment cette remarque en rapportant que leurs apprentis ne font pas le rapprochement entre ce qu’ils apprennent et la mise en pratique. Autrement dit, ce qui manque c’est la vue d’ensemble, la finalité. D’un côté les exigences deviennent de plus en plus élevées. Et d’un autre, on néglige les fondements !
On explique alors soigneusement à chacun que l’orthographe reste une carte de visite impitoyable. Peu importe les qualités d’une personne, on la juge d’abord sur son apparence.

Quant à la grammaire, ce n'est rien d'autre que la manière d'organiser les mots de façon à faire circuler des pensées et des idées avec précision. Elle fait partie de la vie quotidienne.
Ces simples indications font des merveilles. Elles permettent à ces jeunes (pour la première fois peut-être) de prendre la responsabilité de mettre en pratique ce qu’ils apprennent en classe.
La preuve : une dictée récapitulative des sujets étudiés ne révèle cette fois presque plus aucune faute !

Quelques témoignages des apprentis:

La différence est que dans cette méthode les explications sont claires et dans un ordre logique tandis qu’à l’école on nous a appris les subordonnées avant le COD et COI.
Donc, nous avons passé à mon avis trop vite au niveau supérieur sans connaître la base exacte d’une phrase. Ce cours m’a permis de me souvenir de ce que j’avais appris auparavant.
L’avantage c’est que dans ce cours les explications sont simples par rapport à l’école où on nous donnait une règle avec peu d’explications. Donc pour moi, j’ai réappris d’une manière plus simple ce que j’avais appris et oublié car c’était trop compliqué.
M.G.

Aujourd’hui, j’ai découvert d’où viennent les mots subjonctif, impératif, par rapport au latin et aussi que le radical du verbe manger, qui est un verbe régulier, est mang, malgré que pour les deux formes du pluriel de l’imparfait le e est remplacé par un i. Exemple : mangions et pas mangeions. Grâce à ce cours j’ai revu les problèmes de s dans les verbes, les accents circonflexes, les participes passés et surtout, j’ai appris certains termes tels que : locution, conjonction et aussi les points communs entre les mathématiques et la grammaire.
Merci pour tout.

C.B.

A l’école nous avions des brochures de grammaire, d’orthographe et de vocabulaire mais elles ne possédaient que des exercices. La théorie n’était dite que par oral par le professeur puis nous faisions les exercices dans les brochures. Donc, si l’on oubliait la théorie nous n’avions aucun livre auquel nous référer puisqu’elle était faite par oral. Je trouve que c’est mieux d’avoir un livre où il y a toute la théorie et les exercices. Je trouve qu’il est plus facile de comprendre les règles grammaticales dans ce livre qu’à l’école car à chaque fois qu’il y a une règle, il y a un exemple. Les règles sont assez faciles à apprendre car elles sont expliquées avec des mots plutôt simples et donc faciles à comprendre.
Ce cours va m’être très utile pour la suite car je dois assez souvent écrire des rapports pour le travail. J’ai appris beaucoup de petits trucs que je ne connaissais pas encore. Les règles de grammaire que j’avais apprises à l’école me paraissaient très compliquées à l’école. Mais après avoir lu ce livre je les trouve beaucoup moins dures. Ce cours a fait une bonne révision sur ce que j’ai appris à l’école.
Merci beaucoup.
L. C.

Dans la brochure que nous avions les exercices que nous avions prenaient beaucoup plus de temps à faire, par contre je trouve que dans cette brochure la partie sur « l’adjectif » est bien résumée, on revoit les choses bien et rapidement. Il y a une différence dans la manière, plutôt l’ordre de conjuguer les verbes puisqu’à l‘école nous écrivions je, tu, il, ils, nous, vous. Je trouve aussi que la partie sur les différents groupes de verbes est très pratique pour conjuguer les verbes. Les exercices sont aussi plus faciles que ceux de l’école.
D.A.

Durant les 3 dernières années nous avons fait relativement peu de grammaire et lorsque nous reprenions le sujet nous étions un peu perdus. Dans cette méthode, les chapitres vont dans un ordre croissant dans la difficulté et les mots à trouver dans les exercices nous devons les trouver nous-mêmes. Avec ce cours il y a une meilleure classification des verbes. En différentes espèces, modes, temps, personne, nombre, groupe. Tandis qu’avant j’avais appris les verbes par mode et temps et que légèrement par groupe. Je trouve bien de séparer encore par espèce, par personne et par nombre. Grâce à ce cours j’ai bien pu réviser les règles de la grammaire afin de mieux pouvoir les appliquer dans mes rapports et textes quotidiens.
D. B.

Le manuel est en quelque sorte un résumé de ce que nous avons déjà appris mais en tout cas moins compliqué. J’ai appris de nouveaux termes… je pense que c’est quand même bien utile de savoir un minimum de grammaire pour pouvoir écrire en se faisant comprendre. A l’école… le prof nous montrait la théorie et après on devait faire les exercices. Là avec ce livre toute la théorie est marquée et les exercices se suivent comme ça, si on a un doute on peut relire la théorie et s’aider avec. Avant, la structure de la phrase était un sujet, un verbe, une suite du verbe (sans différence, confus) et quelquefois un complément de phrase. Avec ce procédé, on fait dès le début une différence entre le COD et le COI ce qui mène à une clarification de la phrase. Pour la conjugaison je trouve bien de faire une explication dès le début des 5 modes qui peuvent être rencontrés.
J.B.

 


Vous êtes ici : Editoriaux Les fautes d'orthographe coûtent des millions aux entreprises !